Autre

Les cornes au levain de Gaby

Les cornes au levain de Gaby



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Mettez le lait, la farine tamisée, le cream cheese, l'oeuf battu, le sel, le sucre, l'huile et la levure dans le récipient de la machine à pain (Attention ! Gardez cet ordre si vous voulez que la pâte lève !!!) dure 90 minutes.

Étaler la pâte en forme de cercle, la portionner, puis ajouter un morceau de chocolat ou une cuillère à café de confiture sur chaque tranche et saupoudrer d'un peu de noix de coco. Rouler de "tête à queue", déposer les croissants dans une plaque tapissée de papier sulfurisé et graisser avec un peu d'eau. Cuire à feu moyen, env. 30 minutes.

Il peut être servi chaud ou froid. Bon travail et bon appétit !


Croissants moelleux faits maison au Nutella

Je me souviens de ma voisine, dont je tenais en fait la recette qu'elle les faisait presque tous les week-ends, puis de ma mère, et puis de moi, car j'étais fan de pâte levée. Je pouvais facilement trouver tous les ingrédients dans le garde-manger de mes parents et sinon dans n'importe quelle épicerie du coin.

Doux, moelleux et savoureux à la fois, la garniture était toujours avec des morceaux de chocolat ménager, de la merde ou de la confiture de prunes et parfois des noix, aujourd'hui nous pouvons les remplir de crème au chocolat ou de diverses combinaisons pour nous faire plaisir.

Désormais également avec quelques ingrédients simples et à portée de main, le dessert peut être préparé rapidement et à moindre coût pour tout type de réunion ou de fête de famille, d'autant plus qu'il nous rappellera les années d'après la révolution.

Restez à l'écoute pour la liste des ingrédients et comment la préparer.

Vous pouvez également me suivre sur Instagram, cliquez sur la photo.

Ou sur la page Facebook, cliquez sur la photo.

Comment faire des croissants moelleux au Nutella maison ?

Ingrédients de la pâte :

  • 1kg de farine blanche
  • 6 jaunes
  • 200 ml de lait
  • 400g de yaourt
  • 50 g de levure fraîche
  • 10g de sucre vanillé
  • 150 g de beurre à 82% de matière grasse
  • 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
  • 1 cuillère à café de sel fin
  • 400-450 g de Nutella maison, détails ici pour la recette

Mode de préparation :

Préchauffer le four à 180 degrés Celsius.

Papier peint 4 plaques à pâtisserie avec du papier sulfurisé.

Dans un bol mettre le sucre en poudre avec le sel et la levure et mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte.

Dans un bol adapté mettre la farine, la composition de levure, les jaunes d'œufs, le sucre vanillé, le sucre en poudre, le yaourt et mélanger avec une spatule en silicone ou une cuillère en bois jusqu'à ce que cela devienne efficace.

Divisez la pâte en deux, puis en 16 morceaux chacun, et au total nous obtiendrons 32 morceaux.

Sur un plan de travail saupoudré de farine, on étale des rectangles d'une taille de 15/20 cm.

Mettez une cuillère à café de Nutella au fond, ramenez les extrémités et appuyez assez légèrement pour coller. À l'aide d'un éperon ou d'un couteau à pizza, coupez la pâte comme sur la photo ci-dessous.

Rouler délicatement les croissants venant avec la partie coupée de la pâte sur le croissant, et le bord doit être en dessous.

Disposez les croissants sur les plaques, suffisamment éloignés les uns des autres et laissez-les lever encore 20-25 minutes recouverts d'un papier aluminium.

Avant de mettre les croissants au four, les graisser avec le jaune mélangé au lait.

Mettez les plateaux un par un au four pendant 13-14 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. De là, je ne peux que vous souhaiter bonne chance et bon appétit !


Des frelons de A à Z ! Toutes les recettes possibles de croissants, cornets et croissants

Si vous avez envie de quelque chose de sucré, aucun dessert n'est plus approprié que de délicieux croissants faits maison. Voici quelques recettes que vous pouvez essayer!

CORNET AU CACAO

2 œufs, 100 g de farine, 20 g de cacao, 100 g de sucre, 15 ml de rhum, 40 g de beurre, 100 g de crème fouettée,

Battre les blancs d'oeufs, ajouter le sucre semoule et le rhum et continuer à battre
jusqu'à ce qu'ils durcissent à nouveau, puis ajoutez les jaunes, le beurre fondu et la crème fouettée. ce
battre 4-5 fois puis mettre toute la farine avec le cacao. Cuire dans un moule beurré
bien avec de la margarine et garni de farine environ 7-8 min.

CORNET AU NOYER

3 gros œufs, 120 g de sucre, 50 g de beurre, 40 g de farine, 120 g d'arachides, 15 ml de rhum.

Battre les blancs d'oeufs, avec un petit fouet ou avec une fourchette, ajouter le sucre en poudre
et le rhum et continuer à battre, jusqu'à ce qu'ils durcissent à nouveau mettre tout
jaunes d'oeufs, beurre fondu (mais froid), battre 4-5 fois, puis ajouter la farine
, avec les noix moulues, en remuant doucement en retournant, jusqu'à ce que
homogénéiser la composition.Prendre seulement une cuillère à café du bord de la composition
pointe qui s'étire alors en forme de cercle (avec le dos de la cuillère à café), car elle est
peut-être mince, sur un plateau tapissé de margarine solide et de farine.La composition ayant
noix, les rondelles seront plus épaisses que les précédentes (environ 3 mm).
bien sécher dessus et dorer sur les bords de 1/2 cm (environ 10 minutes), à
feu moyen puis tirez la plaque sur la porte du four sans la sortir
les rondelles sont tournées tour à tour, avec le couteau, sur l'envers et roulées,
nécessairement en forme de cône (carton ou étain).
épais, ils ne durcissent pas immédiatement, il faut donc les laisser en forme jusqu'à
ils durcissent bien, sinon ils s'affaissent et se déforment.Pour cette raison, ils sont
3-4 formes de cône requises sur lesquelles les feuilles cuites sont roulées donne environ 20
Glacer sur le dessus avec & # 8220 Glaçage cacao & # 8221 et remplir.

CORNETS NÉS

250 g de farine, 150 ml d'huile, 100 ml de bortsch, 25 g de levure, 1/2 cuillère à café de sel, 25
g de sucre, le zeste d'1/2 citron râpé, une enveloppe avec du sucre vanillé.

Dans un bol, frotter la levure avec le sucre jusqu'à liquéfaction, puis
ajouter l'huile, le sel, le bortsch, le zeste de citron et enfin la farine.
bien pétrir à la main, 6-7 minutes, laisser la pâte dans un endroit chaud
augmenter d'environ 30 minutes, jusqu'à ce qu'il double de volume.Il est ensuite déposé sur une feuille de
nylon, saupoudré d'un peu de farine et façonné en un rouleau plus épais, qui
coupé en 6 morceaux égaux chaque morceau est façonné en boule.
il est élastique, il est facile à travailler.Chaque pièce est tendue, avec le twister, en forme
ronde, de la taille d'une assiette plate elle se découpe à la roulette ou avec
le couteau, passé à travers le hêtre, en deux, puis en quartiers et chaque quartier en
trois triangles obtiennent ainsi 12 triangles égaux. A la base de chaque
mettre 1/2 cuillère à café de la marmelade la plus vertueuse ou de la garniture
écrou puis les triangles roulent de la base vers le haut, obtenant
beignets.Ils sont placés dans un plateau non graissé, avec une distance de 1 1/2 cm entre eux et
laisser lever 15 minutes Cuire à feu moyen 20 & # 8211 25 minutes, jusqu'à ce que
brun légèrement. Ils ne poussent pas trop, mais ils sont très tendres et savoureux
passer à chaud dans du sucre en poudre mélangé avec du sucre vanillé Résultat 72
cornulette.

MAS AU YAOURT

250 g de farine, 125 g de margarine, 100 g de yaourt, 25 g de levure, 25 g de sucre, confiture,
sucre en poudre, une enveloppe avec du sucre vanillé.

Dans un bol, frotter la levure avec le sucre jusqu'à liquéfaction, puis
ajouter l'huile, le sel, le bortsch, le zeste de citron et enfin la farine.
bien pétrir à la main, 6-7 minutes, laisser la pâte dans un endroit chaud
augmenter d'environ 30 minutes, jusqu'à ce qu'il double de volume.Il est ensuite déposé sur une feuille de
nylon, saupoudré d'un peu de farine et façonné en un rouleau plus épais, qui
coupé en 6 morceaux égaux chaque morceau est façonné en boule.
il est élastique, il est facile à travailler.Chaque pièce est tendue, avec le twister, en forme
ronde, de la taille d'une assiette plate elle se découpe à la roulette ou avec
le couteau, passé à travers le hêtre, en deux, puis en quartiers et chaque quartier en
trois triangles obtiennent ainsi 12 triangles égaux. A la base de chaque
mettre 1/2 cuillère à café de la marmelade la plus vertueuse ou de la garniture
écrou puis les triangles roulent de la base vers le haut, obtenant
beignets.Ils sont placés dans un plateau non graissé, avec une distance de 1 1/2 cm entre eux et
laisser lever 15 minutes Cuire à feu moyen 20 & # 8211 25 minutes, jusqu'à ce que
brun légèrement. Ils ne poussent pas trop, mais ils sont très tendres et savoureux
passer à chaud dans du sucre en poudre, mélangé avec du sucre vanillé.

MAS LEVÉS, AVEC DE LA GRAISSE OU DE LA MARGARINE.

600 g de farine, 1/4 kg de saindoux ou de margarine, 100 g de sucre, 200 ml de crème sure ou
lait, 2 œufs, 25 g de levure, zeste râpé et jus d'un citron, une cuillère à café râpée
sel, une enveloppe avec du sucre vanillé.

Frotter la levure avec le sucre dans un bol jusqu'à ce qu'elle se liquéfie, puis
ajouter du beurre et du saindoux ou de la margarine molle, des jaunes d'œufs ou des œufs entiers,
lait ou crème sure, sel, zeste de citron ou vanille et, enfin, farine
mélanger d'abord avec une cuillère puis pétrir la pâte à la main pendant 5-6 minutes
il sera plus vertueux, laissez-le se réchauffer pendant 15 minutes, puis mettez-le sur un drap
de nylon, saupoudré de farine et étalé dans une feuille rectangulaire de 3-4 mm
épaisseur La feuille est découpée en fissures de longueur avec une largeur de 6-7 cm, et elles sont
coupé en diagonale, en triangles. Sur chaque côté de chaque triangle est placé
1/2 cuillère à café de confiture plus vertueuse. Les triangles sont roulés en forme de
croissants et, au fur et à mesure qu'ils sont prêts, placez-les dans le moule pendant 15 minutes, puis graissez
avec le pinceau trempé dans du blanc d'oeuf battu un peu à la fourchette.Enfourner 30 minutes sur le feu
moyen (légèrement doré), puis passer au sucre vanillé en poudre.

CORNULETE & # 8220PRESBURG & # 8221 (QUI S'APPLIQUE)

Pâte : 1/2 kg de farine, 250 g de beurre, 100 g de sucre, 2 jaunes d'œufs, un œuf, une pincée de
cuillère à café de sel, 40 g de levure, le zeste râpé et le jus d'1/2 citron, une cuillère à café
Poudre cuite Garniture : 200 g de noix moulues, 30 g de chapelure, 250 ml de lait, 150 g de sucre,
20 ml de rom.

Frotter la levure avec le sucre, dans un bol, jusqu'à ce qu'elle se liquéfie,
puis ajouter le beurre mou, les jaunes d'oeufs, l'oeuf entier, le sel, le zeste de citron
et, enfin, de la farine avec de la levure chimique.La pâte la plus vertueuse est mélangée à la mienne
(sans remuer), jusqu'à ce que tout soit incorporé, puis laisser pousser
dans un endroit chaud, 15 minutes, jusqu'à ce qu'il double de volume
préparer la garniture.Dans une casserole, à feu doux, mélanger les noix, la chapelure et
sucre, jusqu'à refroidissement de la composition, ajouter le rhum, la vanille et,
en option, une cuillère à café de confiture de zeste d'orange ou de zeste de citron
et orange.La pâte levée est placée sur la table, ou sur une feuille de nylon saupoudrée
avec un peu de farine, roulez en un rouleau plus épais, qui est coupé avec un couteau
30 pièces.Chaque pièce est façonnée entre les boules en forme de boule, puis
s'étire avec le twister dans une forme ovale (8-10 cm de long et 4-5 de large
cm). Le remplissage est calculé de manière à atteindre pour 30 cornes, ce
assis comme un mince rouleau sur la moitié de la feuille tendue le long de l'eidupa
donc recouvrir avec l'autre moitié de la pâte laissée libre
chevaucher les moitiés en rapprochant les bords de la pâte, sans
à rouler, comme c'est généralement le cas pour les croissants.Il est placé dans le plateau avec
distance de 3 cm entre eux, leur donnant une forme courbe.Les cornes sont graissées sur le dessus
avec le pinceau trempé uniquement dans le jaune, en les laissant sécher pendant 15 minutes, à froid
(dans le garde-manger). Ne pas mettre d'eau dans le jaune, au maximum 2-3 gouttes. Puis graisser, de
neuf, avec le jaune, les laisser refroidir pendant 15 minutes, pour sécher.Après cela, le plateau est
mettre au four préchauffé à feu moyen, où il est laissé pendant 30 minutes
(jusqu'à ce que les croissants soient cuits dans une plaque, le reste est laissé au frais). Ne pas ouvrir
au four 15 minutes après cela, baisser le feu pour qu'il ne brunisse pas trop
une grande partie du jaune. Une fois cuit, le jaune sec se fissure en augmentant la pâte de
dessous et des fissures irrégulières se forment, partie très décorative avec
le jaune deviendra brun plus foncé et les fissures seront plus claires
Ne pas saupoudrer de sucre.

CORNULES VANILLES (I)

Pâte : 300 g de farine, 200 g de beurre, 100 g de sucre en poudre, 2 jaunes d'œufs, une pincée de
couteau à sel Pour le saupoudrage : 100 g de sucre en poudre, une enveloppe avec du sucre vanillé.

Dans un bol, frotter le beurre mou avec le sucre et le sel, ajouter un à la fois,
les jaunes, en mélangeant après chacun, et, enfin, la farine. La pâte est mélangée
avec la main, sans remuer, puis laisser refroidir 30 minutes pour cuire
Durcir la graisse pour ne pas avoir besoin de trop de farine
Prenez un morceau de pâte, à peu près autant qu'un œuf, façonnez-le en forme
de rouleau d'un diamètre d'environ 2 cm qui est ensuite coupé en morceaux de 2 cm.Chaque
la pièce est tordue sous la paume, sur la table, de manière à avoir plus de têtes
mince et le milieu plus épais, et est placé dans le plateau, sous la forme d'un croissant (légèrement
Cuire à feu moyen, 20 minutes (très légèrement doré) Froid ou chaud,
les croissants passent bien dans le sucre vanillé. Lorsqu'ils sont chauds, le sucre adhère plus
bon.

CORNES D'HPITAL

100 g de beurre, 100 g de saindoux, 100 g de sucre, 2 jaunes d'œufs ou un œuf entier, 150 ml
lait ou crème sure, 30 g de levure, 500 g de farine, 1/2 cuillère à café de sel, vanille,
zeste de citron râpé.

Dans un bol, frotter la levure avec le sucre jusqu'à liquéfaction, puis
ajouter du beurre et du saindoux ou de la margarine molle, des jaunes d'œufs ou des œufs entiers,
lait ou crème sure, sel, zeste de citron ou vanille et, enfin, farine
mélanger d'abord avec une cuillère puis pétrir la pâte à la main pendant 5-6 minutes
il sera plus vertueux.Laissez-le se réchauffer pendant 15 minutes, puis mettez-le sur un drap
de nylon, saupoudré de farine et étalé dans une feuille rectangulaire de 3-4 mm
épaisseur La feuille est découpée en fissures de longueur avec une largeur de 6-7 cm, et elles sont
coupé en diagonale, en triangles. Sur chaque côté de chaque triangle est placé
1/2 cuillère à café de confiture plus vertueuse. Les triangles sont roulés en forme de
croissants et, au fur et à mesure qu'ils sont prêts, placez-les dans le moule pendant 15 minutes, puis graissez
avec le pinceau trempé dans du blanc d'oeuf battu un peu à la fourchette.Enfourner 30 minutes sur le feu
moyen (légèrement doré), puis passer au sucre vanillé en poudre.

CORNES TRÈS FRAGÉES (I)

250 g de margarine ou de beurre, 100 g de farine, une cuillère à café de sel râpé (10 g).

Dans un bol, mélanger la levure avec le sucre jusqu'à liquéfaction, puis ajouter
ajouter l'oeuf entier, la crème sure, le lait, le jus et le zeste de citron et la farine
pétrir à la main, 6-7 minutes et laisser lever 15 minutes.
bol, frottez la graisse (maintenue au chaud pour qu'elle soit molle) avec de la farine et du sel
jusqu'à consistance lisse, en laissant la pâte plus près de la source de chaleur pour
Après avoir augmenté, doublant son volume, la pâte est mise sur un
feuille de nylon, saupoudrée de farine et étirée en une feuille rectangulaire de
1/2 cm d'épaisseur. Répartir la graisse du point I en poids partout
la feuille, et ils s'étirent, puis avec le couteau, en nous aidant de la main, pour ne pas
la tôle est déformée jusqu'à ce que toute la surface soit graissée. Elle est laminée en partant de
le côté le plus long du rouleau est aplati avec les paumes et le twister, afin de
obtenir la largeur d'environ 30 cm les extrémités du rouleau sont amenées à son milieu et,
puis pliez à nouveau comme un livre fermerait.Laissez reposer la pâte 5
minutes pour devenir plus élastique, puis étirer en feuille de 3-4 mm
l'épaisseur de la feuille est coupée dans le sens de la longueur, dans des fissures de 8-10 cm de large, avec le dernier couteau
toujours à travers la farine.Chaque fission est coupée, en diagonale, en triangles.
mettre 1/2 cuillère à café de marmelade sur le côté des triangles
rouler en forme de cornes, puis placer dans le plateau à une distance de 2-3 cm
entre eux.Le plateau est inséré immédiatement, dans le four bien préchauffé
moyen, où il est laissé pendant environ 30 minutes. Après 20 minutes, le four peut être ouvert
et le feu est réduit, si nécessaire.A la sortie du four, les croissants sont
passer dans le sucre vanillé.Cette pâte sera travaillée immédiatement après avoir été pliée
avec la graisse, sinon il fermentera la farine avec laquelle la graisse a été frottée et non
il se dépliera en feuilles.

CORNES TRÈS FRAGGUÉES (II)

350 g de farine, un œuf, 20 g de levure, 15 ml d'huile, 200 ml de crème sure épaisse, zeste
et jus de 1/2 citron, 30 g de sucre, 50 ml de lait, vanille.


Cornes de Bratislava (POZSONYI KIFLI)

Si vous avez testé les pâtes "n" et "n" et qu'elles vous ont soit ravi, soit ni trop ni trop, la pâte de ces croissants de Bratislava est ce que vous recherchez ! Je n'ai rien mangé de mieux, de plus moelleux et de plus savoureux. Je voulais le manger cru, je ferais ce que j'ai fait et pincer un peu plus.
J'ai refait ces cornes, mais elles n'ont pas pu voir la photo finale même si j'avais photographié les scènes (maintenant je ne les ai pas photographiées parce que je savais que je les avais quelque part sur l'ordinateur), car 4, 5 ont disparu :-)), mais je ne pouvais pas être en colère contre eux en voyant quel appétit ils mangent.
Ces jours-ci, je me souvenais d'eux, mais j'ai oublié comment ils s'appelaient. J'ai essayé de nombreuses combinaisons de noms jusqu'à ce que je trouve le blog de Nico, où je les avais vus pour la première fois. Si belles et détaillées expliquées que vous ne pouvez pas vous tromper si vous les testez.
Merci beaucoup Nico ! ??

Pour la pâte

600 gr de farine
30 gr de sucre en poudre
20 gr de levure
200 ml de lait
200 gr de beurre
Un peu de sel
deux oeufs

Pour le remplissage

Option 1.
100 gr de noix moulues
25 gr de raisins secs
épluchure d'orange
75 gr de sucre en poudre
75 ml d'eau

variante 2.
100 gr mac
25 gr de raisins secs
épluchure d'orange
75 gr de sucre en poudre
75 ml d'eau

Préparation des croissants de Bratislava

Faites chauffer doucement le lait et mettez-y la levure. Laisser lever 5 minutes.
Préparez dans un bol la farine sur laquelle vous avez ajouté les œufs, le sucre, le beurre fondu et refroidi et le sel. Ajouter le lait et commencer à pétrir. Vous obtiendrez une pâte élastique et non collante. Selon le pouvoir d'absorption de la farine, la quantité peut être facilement modifiée, +/- 50 gr & # 8211 uniquement si elle est encore nécessaire.

Refroidissez la pâte et soignez les garnitures.
Mettre dans deux bols les noix moulues mélangées avec des raisins secs et du zeste râpé, respectivement du pavot mélangé avec des raisins secs et du zeste râpé.

Préparez un sirop à partir de 150 ml d'eau et 150 gr de sucre en poudre, laissez bouillir pendant 2-3 minutes et répartissez uniformément, chaud, dans les deux bols (ne mettez pas toute la quantité de sirop depuis le début, mettez moins et ajoutez si nécessaire)
Homogénéiser.

Sortez la pâte du froid et divisez-la en morceaux de 32 gr, à partir desquels vous formez des boules.
Vous prenez chaque boule, l'aplatissez et lui donnez une forme ellipsoïdale. Mettez une cuillère à café de farce (j'ai d'abord fait celles avec des noix), étalez-les bien, roulez-les et donnez-leur la forme d'un fer à cheval.
Placer les croissants sur une plaque recouverte de papier cuisson en laissant de l'espace entre eux.
A l'aide d'un pinceau, les graisser avec du jaune d'oeuf et les laisser sécher, et avant de les mettre au four, les graisser avec des blancs d'oeufs.
Préchauffez le four à 200 degrés et insérez la plaque avec les croissants. Laissez bien dorer.
Dans le cas de mon four, je l'ai laissé sur la marche du milieu jusqu'à ce qu'ils prennent un peu de couleur sur la sole, puis j'ai déplacé le plateau sur la marche du haut.
Essayez-les au moins une fois !

Maintenant je peux vous donner les degrés de cuisson, pour le four électrique.

J'ai mis le plateau au milieu, à 200 degrés (four chaud) pendant 13 minutes, puis j'ai changé le programme et la température et suis parti encore 4 minutes à 180 degrés avec ventilation.


Qu'est-ce que et qui peut faire la prescura? Je ne connais pas son importance et à quel point cela aide :

Le premier acte par lequel s'accomplit la participation de chaque chrétien à la Sainte Messe est l'apport des dons du pain et du vin à l'autel. Cet acte d'apporter, lié à l'essence de la liturgie, a toujours été présent, mais la forme concrète des dons a varié au cours des siècles.

Au début c'était du pain ordinaire

Dans l'Église primitive à la Sainte Messe, le pain au levain était utilisé parmi ceux couramment utilisés dans la nourriture. Il a fallu sanctifier plusieurs pains car, comme on le sait, ceux qui participaient à la Sainte Liturgie partageaient, recevant avec tous, clergé et laïcs, le Saint Corps en main et sirotant le Saint Sang du Calice. En conséquence, le don des fidèles consistait en du pain ordinaire, d'usage courant. Le pain qui n'était pas utilisé dans le Saint Sacrifice était destiné à aider les pauvres.

De la sec. VIII nous rencontrons prescura. Au fil du temps, le nombre de ceux qui ont partagé a diminué. D'autre part, en raison des abus et des profanations qui pourraient être atteints en recevant le Saint Corps du Seigneur, il a été introduit au VIIe siècle après JC, le partage des laïcs culinguriţa, par le prêtre, avec les Saints Sacrements en plus petits quantités, bien sûr. . Tout cela a réduit la quantité de pain nécessaire pour Proscomidia. Il arriva qu'une miche de pain suffisait pour le Saint Sacrifice, et alors seulement une partie du pain. Ce pain a commencé à avoir une forme et une taille spéciales, après le siècle. VIII étant désigné comme prescura. Cependant, jusqu'à aujourd'hui, en cas de manque de prescuri, vous pouvez utiliser du pain ordinaire sur lequel le prêtre marquera le signe de la croix au lieu du sceau.

Un élément qui distingue la chapelure du pain ordinaire est le sceau avec lequel la chapelure est signifiée. La première mention de celui-ci se trouve dans un ordre de Proscomidia composé au 15ème siècle. X-XI pour l'évêque Paul de Gallipoli, mais il a probablement été utilisé avant. Le sceau consiste en une croix avec l'inscription "Jésus (IS) Christ (HR) Defeat (NIKA - en grec)". Le sceau est appliqué à l'aide d'un objet appelé pistornic ou pristolnic en bois, moins souvent en pierre, bronze, argile, plastique ou autres matériaux. La forme et le nombre de scellés appliqués diffèrent. Il existe des pristolnice qui, en plus des phoques, comportent également des formes de myridés.

Si la taille de la prescura est déterminée par des raisons pratiques, sa forme est donnée par sa symbolique : ronde pour la divinité sans début ni fin et pour la rondeur de la terre, avec trois cornes pour la Sainte Trinité, avec quatre cornes en forme de croix , avec cinq cornes rappelant les cinq pains multipliés par le Sauveur dans le désert.

La prescura à quatre cornes en forme de croix, courante dans notre pays, est recommandée par saint Siméon de Thessalonique « parce que Dieu est aussi devenu un homme parfait composé de l'âme et des quatre éléments, parce que le monde est fait de quatre parties, et ce La Parole de Dieu est le Corps que Christ a pris. » Aussi, chaque corne de la prescura, par sa forme ronde, symbolise la divinité sans commencement et sans fin. Dernièrement, surtout dans les villes, de petits phoques ronds avec un seul phoque se sont répandus.

Habituellement, quelle que soit leur forme, les prescures sont constituées de deux couches superposées symbolisant les deux natures du Sauveur.

Nous devons toujours donner à Dieu notre meilleur. D'autant plus lorsqu'il s'agit des dons qui seront transformés en Corps et Sang du Sauveur. C'est pourquoi la liturgie prévoit certaines exigences de qualité concernant les prescures : être à base de farine de blé blanc, pas trop ancienne et non altérée, à préparer avec de l'eau naturelle, apte à la salaison, levé, bien cuit et non altérée, au goût naturel. Le vin doit également être élaboré à partir de raisins, propres, avec un goût et une odeur naturels, ternes. La couleur du vin est indifférente.

Dernièrement, l'idée s'est répandue que les ordonnances ne peuvent pas être faites par les femmes qui vivent une vie conjugale normale avec leur mari. Cependant, cette conception n'a aucun fondement dans la tradition de l'Église. Aucun canon ne le prévoit, d'autant plus que, pendant longtemps, le pain ordinaire a été utilisé à la messe.
L'origine de cette conception est probablement l'interdiction faite à ceux qui ont commis des péchés graves et à qui le sacrement est interdit d'apporter leur don à l'autel. Mais considérer les liens corporels des époux canoniquement mariés comme un péché est en contradiction avec l'Écriture et tout l'enseignement de l'Église. Saint Paul précise que le lit nuptial est impur (Hébreux 13 : 4) et le Canon 4 Gangra condamne ceux qui hésitent à recevoir la Sainte Communion du clergé marié. Ou, si un prêtre marié, ayant une vie conjugale normale, peut servir la Sainte Messe avec dignité, pourquoi sa femme ne pourrait-elle pas faire les prescriptions pour le service ? Ou pourquoi une femme canoniquement mariée qui peut partager ne pourrait-elle pas joindre les deux bouts ?

D'autre part, il est évident que ceux qui se livrent à des péchés graves, qui les éloignent de la communion, non seulement ne peuvent pas faire de prescures mais, jusqu'à ce qu'ils se repentent, ils ne peuvent apporter à l'autel même ceux faits par d'autres.

En conséquence, ceux qui, s'efforçant de vivre une vie pure, selon les commandements du Christ, peuvent aussi apporter leur don à l'autel peuvent faire des prescures.

Le retour, de nos jours, à la pratique normale d'apporter des dons à l'autel par les croyants est également possible du point de vue de la question des dons. Voici quelques façons pratiques de le faire :

Les croyants, en particulier ceux des villages, peuvent être invités à faire leurs devoirs et à les apporter ensuite à l'église.
Le prêtre peut ordonner que certains croyants, éventuellement par rotation, fassent prescuri pour toute la communauté et soient mis en vente au pangar.
S'il n'y a aucune possibilité de faire prescuri, les fidèles peuvent être invités à apporter à l'autel du pain ordinaire qui, comme à l'âge primaire, est ensuite utilisé pour aider les pauvres.
Si le vin ne peut pas être apporté, il est bon d'apporter au moins du prescura (ou du pain ordinaire) accompagné d'une bougie comme symbole de sacrifice et d'un pomelnic avec ceux qui souhaitent être mentionnés.

Il est important que l'apport de cadeaux devienne une règle pour chaque messe et pas seulement pour des cas exceptionnels.


Croissants frais de pâte de yaourt

J'ai découvert cette pâte il y a environ 7-8 ans, ma sœur m'a surpris avec des tartes aux champignons et m'a donné la recette de la pâte - d'un magazine culinaire dont j'ai oublié le nom jusqu'à présent et dont (magazine) il n'avait pas de longue vie. C'est une pâte très pratique car, une fois pétrie, vous la jetez au réfrigérateur pendant 2-3 heures et vous faites votre travail tranquillement, et le résultat est étonnamment bon par rapport à l'effort.

1 ou
500 grammes de farine
1 sachet de levure granulée (j'ai utilisé 1 cuillère râpée, car j'ai de la levure dans un plus gros paquet)
1 verre de yaourt
200 grammes de beurre ou de margarine
1 cuillère à café de sel
1 cuillère à café de sucre

Dissoudre la levure dans 2-3 cuillères à soupe d'eau et laisser reposer 5-10 minutes.
Pendant ce temps, la farine est frottée avec du beurre :

Ajouter tous les ingrédients (levure liquéfiée, yaourt, œuf, sel et sucre).

Je les ai un peu mélangés avec ma main, mais comme je suis une grande dame, je rechigne à faire des efforts inutiles, alors j'ai pris la pâte et l'ai donnée à mon Filippo (qui à cette occasion je l'ai sorti du garde-manger, où il est bourré, et le met, toujours bourré, devant le micro-ondes), ce qui, bien que pas aussi "quotmusculos" que Adriana's Ken, avec des pâtes jusqu'à 500 grammes de farine, il va en quelque sorte.

#2 laura_laurentiu

Ici, je jette la pâte dans la charge de Filip.

Et ici Filip, le pauvre, avec des soupirs et des soupirs, pétrit la coca à la place de la gracieuse hôtesse.


# 3 laura_laurentiu

Je l'ai recouvert d'un papier d'aluminium et l'ai laissé au réfrigérateur, la recette dit 2-3 heures. J'ai laissé refroidir à 15h, et à 17h c'était comme ça :

Enfin, pendant ce temps, j'ai préparé les couronnes Pocai, que j'ai également postées sur le sujet approprié, et mon Philip avait une tâche supplémentaire, à savoir le remplissage des croissants - car c'est la forme que j'ai décidé de faire. Je tiens à mentionner que j'ai ajouté, à d'autres occasions, environ 3-4 cuillères à soupe de sucre à cette pâte, du zeste de citron et je les ai fait avec de la merde, avec de la crème de cioco, ou avec de la confiture. La pâte a poussé ainsi que la version sans sucre. Cette fois, cependant, je l'ai fait comme ça, & quotca au premier rendez-vous & quot avec une garniture salée, qui se trouvait être & quotquatre fromages & quot - c'est-à-dire quatre sortes de fromages qui se trouvaient dans mon réfrigérateur au en même temps, avec un peu d'aneth et un œuf :

On peut distinguer dans la voiture du patient Philippe, de gauche à droite : un paquet de fromage de vache, du fromage de & quotgugulani & quot (Banatians de Caras-Severin) -durs et secs comme de la craie, salés comme du feu, mais absolument du fromage de brebis naturel, légèrement épicé, puis vous pouvez voir l'œuf, puis du télémea de buffle commercial et enfin du fromage. L'aneth était à la base, pas visible.

J'ai divisé la pâte en deux boules de taille identique. J'en ai étalé un dans une feuille rectangulaire et je l'ai divisé en 12 carrés (approximatifs) que j'ai coupés en diagonale pour obtenir 24 triangles. J'ai mis une cuillère à café de la garniture sur chaque triangle et l'ai roulé, de la base vers le haut, en forme de beignet. J'ai fait de même avec la deuxième boule de pâte, alors que la première plaque était déjà au four :


  • 550-570 g de farine
  • 25 g de levure
  • 300 ml de lait
  • 50 g d'huile d'olive (7 cuillères à soupe)
  • un œuf
  • 2 cuillères à café de sucre
  • 1 cuillère à café de sel

Dans un saladier mettez 550 g de farine, faites un trou au milieu et mettez la levure mélangée à un peu de lait tiède et laissez reposer 10 minutes.Pendant ce temps, battez l'oeuf avec le sel et le sucre, ajoutez le lait tiède et l'huile d'olive. sur la farine et pétrir une pâte molle et non collante, environ 10 minutes.Si elle est trop molle, ajouter plus de farine restante.

Laisser lever environ 40 minutes, couvert, dans un endroit chaud et à l'abri des courants d'air.

Divisez ensuite la pâte en 5 boules d'environ 200 g / chacune.De chacune, nous étalons un cercle de 22-23 cm de diamètre, le graissons avec du beurre fondu et le coupons en 4. À l'intérieur de chaque morceau, nous faisons 4 coupes, comme dans le image ci-dessous .Rouler de la base vers le haut et mettre les croissants formés dans une plaque recouverte de papier cuisson.

Laisser lever encore 15 minutes dans la poêle, les graisser avec de l'œuf battu et saupoudrer de gros sel ou de graines diverses.

Enfournez les croissants 25-35 minutes à 180°C, jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés sur le dessus.Ils sont bien chauds mais aussi froids,ils restent moelleux si vous les conservez dans un sac plastique.Dégustez !

Si vous vous retrouvez dans le goût des recettes de ce blog, je vous attends tous les jours sur la page Facebook. Vous y trouverez de nombreuses recettes postées, de nouvelles idées et des discussions avec les personnes intéressées.

* Vous pouvez également vous inscrire Groupe de recettes de toutes sortes. Là, vous pourrez télécharger vos photos avec des plats essayés et testés de ce blog. Nous pourrons discuter des menus, des recettes de cuisine et bien plus encore. Cependant, je vous exhorte à suivre les règles du groupe !

Vous pouvez également nous suivre sur Instagram et Pinterest, du même nom « Recettes en tout genre ».


Jeunes croissants avec de la merde

Ci-dessous, nous avons structuré les recettes les plus savoureuses pour les croissants à jeun. Cum arată noile modele simplificate pentru declarația pe proprie. Facem maiaua cu drojdia, 2 linguri de zahar, 2 linguri de faina si putin lapte.

Lasam la loc caldut si cand a crescut adaugam faina, oul, untul topit. Acum că am aflat reţeta soacrei de cornuleţe fragede, pot jongla cu ingrediente şi gramaje. Artizanat Din Fire Textile Modele De Croșetat.

Florentineamestec crocant de semințe de floarea soarelui, miez de. Drojdia se amesteca cu 4 linguri zahar, 4 linguri faina si putin lape caldut, sa fie ca maiaua. Se lasa la crescut pana isi dubleaza volumul.


Cum se fac aceste cornulete pufoase cu nuca si scortisoara?

Cum se face aluatul dospit pentru cornuletele pufoase?

Pentru aluat am facut in prima faza o maia din drojdie, zaharul tos, laptele caldut si 100 g faina.

Dupa 15 minute (cand a inceput sa faca besicute) am adaugat si galbenusurile, zaharul pudra, untul moale, la temperatura camerei (dar nu topit), sarea (o jumatate de lingurita rasa, ca.5-6 g), vanilia si coaja rasa de lamaie. Eu am mereu razatura de lamaie in frigider – vezi aici cum se face.

Am mixat aceste componente pana s-au omogenizat si apoi am adaugat faina in 2 transe. S-a format un aluat destul de moale cu care vom lucra foarte usor pe mai departe.

Am format o bila si am lasat totul la dospit la un loc caldut. Vasul l-am acoperit cu o punga de plastic. Dupa 30 de minute s-a dublat frumos, asa ca ne-am apucat de treaba.


Cornuri vanilate cu nuca

Am mai primit o reteta de la o cititoare, de data aceasta Cati ne-a trimis niste Cornuri vanilate cu nuca, niste cornuri care imi amintesc de copilarie.
Reteta de cornuri vanilate cu nuca este foarte usor de preparat, se face cu Garant pentru aluaturi dospite de la Dr Oetker, iar daca va este teama sa lucrati cu drojdia, aluatul preparat astfel va asigura ca nu veti da gres.
Iti multumim Cati pentru reteta, te mai asteptam si pe viitor sa ne impartasesti din retetele tale.


Video: Faire son pain au levain naturel, pain au levain maison sur (Août 2022).